« Un jour tous libérés du travail ? » (« Pensez donc », France Inter, 13 mai 2018)

« Il nous faut nous libérer de la double chaîne du travail et de la consommation qui nous étrangle selon le philosophe Abdennour Bidar. Comment et que serait une vie sans travail ? Imaginez… si vous n’aviez plus à travailler et à attendre le week-end pour faire ce que vous voulez, si vous pouviez disposer de tout votre temps, que feriez-vous de ce temps libéré ? Vous vautrer dans le canapé à regarder des séries, faire du sport, de la musique ? Pas sûr que cela suffise à remplir une vie…Comment se construire personnellement et faire société ensemble mais sans le travail ? Le philosophe Abdennour Bidar explore les pistes d’une vie sans travail, d’une liberté nouvelle qui donne le vertige ! »

Replay Abdennour Bidar sur C Politique (France 5, 1er avril 2018)

Abdennour Bidar était l’invité de C Politique le dimanche 1er avril 2018. Karim Rissouli présente ce magazine en deux parties qui propose d’éclairer, d’informer et d’ ouvrir le débat sur l’actualité politique. Dans la première partie, Karim Rissouli, entouré de Camille Girerd, Thomas Snégaroff, Luc Hermann et Maxime Darquier, retrace le fil de la semaine politique avec des reportages et un invité spécial. Dans la seconde partie, Karim Rissouli propose un débat autour d’une thématique avec des acteurs de la société civile, des intellectuels, des hommes politiques et des éditorialistes. Pour revoir l’émission où Abdennour Bidar était l’invité principal (disponible pendant 6 jours) : cf. le lien suivant.

« Mohammed Iqbal, un révolutionnaire en islam ? » (Saphirnews, 24 novembre 2017)

« Philosophe, avocat, théologien, musulman héritier de la spiritualité indienne et connaisseur de la philosophie occidentale, Mohammed Iqbal (1877-1938) a laissé une œuvre riche, poétique, métaphysique, subtile, et qui fournit aujourd’hui aux musulmans des réponses pour demain. Philosophe lui-même, Abdennour Bidar republie l’analyse de son œuvre (« L’Islam spirituel de Mohammed Iqbal », Éd. Albin Michel, édition augmentée de « L’Islam face à la mort de Dieu ») et remet en valeur l’héritage laissé par Iqbal.

« On ne naît pas fraternel, on le devient » : entretien avec Abdennour Bidar (Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, juillet 2017)

« En tant que philosophe, je suis du côté d’Erasme qui disait « On ne naît  pas homme, on le devient ». De même, on peut dire « On ne naît pas  fraternel, on le devient ». Abdennour Bidar, philosophe, spécialiste des  questions de l’Islam, de Laïcité et de Fraternité, porte un discours  qui transforme des problèmes en solutions. À l’invitation du conseil départemental et de l’association Michel-Dinet, il a participé à Nancy à une soirée consacrée à la fraternité. Découvrez notre entretien long format avec Abdennour Bidar…

« Abdennour Bidar, le philosophe soufi qui veut réconcilier citoyenneté et spiritualité » (Psychologies, 1er janvier 2017)

« A l’école, dans la société et dans le médias, Abdennour Bidar est de ceux qui œuvrent pour plus d’intelligence relationnelle, au-delà des différences de croyances et de convictions. Rencontre avec un spirituel laïc qui a le feu sacré. Décrocher un rendez-vous de plus d’une heure avec lui relève du miracle…. »