Réparer ensemble le tissu déchiré du monde…

Bienvenue à vous sur ce site,

« Réparer ensemble le tissu déchiré du monde ». Voilà maintenant notre plus grande responsabilité personnelle et collective, qui peut donner un cap à nos vies personnelles et décider de nos engagements collectifs.

Renouer notre triple lien – vital et transcendant – à la nature, aux autres, à soi-même. Sauver la planète, sauver la fraternité, sauver nos âmes. Nous reconnecter à la puissance créatrice de la nature, de l’amour, de notre intériorité. Écologie en trois dimensions, et non plus en une seule !

Rien de plus urgent que ces trois directions convergentes à viser ensemble, que ces trois combats à mener ensemble. Rien de plus difficile et crucial que cette décision à prendre, de résistance aux ravages de notre civilisation matérialiste. C’est elle en effet qui a désormais étendu son empire vampire sur presque toutes choses : c’est elle qui détruit la nature et tout le vivant, elle qui divise les sociétés et les peuples en riches et pauvres, elle qui asphyxie les consciences et vide les cœurs en abrutissant les masses devant leurs écrans, dans des emplois vides de sens et dans des mégapoles irrespirables.

Comment donc éviter un futur d’apocalypse ? Seule l’énergie spirituelle est assez puissante pour empêcher la catastrophe, ou tout au moins l’atténuer et préparer l’après. Mais que savons-nous aujourd’hui de cette énergie spirituelle ? Nous ne savons plus guère la cultiver, et nous avons perdu presque totalement conscience de sa puissance. Quand on dit « spirituel », on ne pense guère qu’à un vague supplément d’âme vendu par des néo gourous et autres marchands de consolation.

Tout ce que j’écris, chacune de mes prises de parole, chacun de mes engagements avec d’autres est au service d’une nouvelle élucidation – rigoureuse et claire – de ce « spirituel », c’est-à-dire d’une proposition de vie spirituelle pour notre temps. Une vie spirituelle disponible pour toutes et tous, athées, agnostiques et croyants – partageable universellement hors des frontières anciennes. Une vie spirituelle appropriée aux défis du présent et de demain. Une vie spirituelle sans dogmes, sans chefs. Une vie spirituelle de la liberté, de l’égalité, de la fraternité. Très au-delà donc du religieux – sous toutes ses formes. Ce religieux qui a accompagné la vie spirituelle de notre humanité pendant tant de millénaires… mais qui ne peut plus suffire, car il nous faut être maintenant des héritiers qui renouvellent complètement les sagesses reçues du passé.

Cette vie spirituelle partageable entre toutes et tous est simple mais exigeante. Elle tient en une phrase : participer à la recréation et à la réinvention de tous nos liens brisés. Ce n’est pas une nouvelle religion. À chacune et chacun de décider s’il veut participer à cette entreprise, et le cas échéant comment il veut le faire. Liberté personnelle, responsabilité, singularité et imagination créatrice.

« Réparer ensemble le tissu déchiré du monde ». Sans désespérer malgré toutes les mauvaises nouvelles. En se nourrissant des bonnes nouvelles, il y en a beaucoup plus qu’on ne croit. Et puis de toute façon, comme le conseille un adage à peu près universel : « Agir sans attendre le résultat ». Agir avec confiance, détermination, avec d’autres, là où on est, à sa mesure et à son échelle. Discerner l’action qui nous inspire le plus, l’engagement qui nous met en force et en joie – signe de l’appel de notre être profond. Avec la conviction puis l’expérience que circule dans le triple lien retrouvé à soi, aux autres, à la nature, une énergie vitale et une puissance d’agir qui finiront invinciblement par l’emporter sur tout ce qui dissout et divise.

À cette fin, ne nous laissons pas distraire ni disperser, rapprochons-nous, faisons fusionner toutes les initiatives en ce sens, appliquons nous patiemment, énergiquement, à recréer et inventer partout où nous le pouvons, même à l’échelle la plus modeste, des écosystèmes de liens nourriciers, des Arches de Noé du sens et du commun, des lieux où nous pouvons réapprendre à vivre ensemble selon l’art de la connaissance de soi, du partage avec autrui, de la symbiose avec la nature. Ces trois liens inséparables nous transmettent une énergie sans pareille, une vitalité et une vie qui dépassent infiniment les limites de cette existence, et qui peuvent la ré-enchanter de manière encore insoupçonnée. Confiance, ténacité, collectif, on va y arriver.