« Quelle sagesse, au présent et au futur, pour une humanité en mutation ? » (La Revue du Cube #11 spécial, « Faire Société – Quel sens ? », décembre 2016)

« Dans Comment sortir de la religion, publié en 2012, je proposais de considérer tout ce qui nous arrive aujourd’hui du côté de l’augmentation de nos « puissances » comme une mutation de la condition humaine : l’accès à ce que les religions et mythologies ont décrit de tous temps comme une « condition divine », qui n’aurait donc été que l’anticipation imagée du processus historique de notre évolution. Le problème, pour l’instant, est que nous ressemblons à de jeunes dieux fous enivrés, fascinés et dépassés par la nouvelle toute-puissance qui commence à tomber entre nos mains… » Lire la suite…

« Allons enfants de la fratrie : la Marseillaise d’Abdennour Bidar » (L’Obs, 23 octobre 2016)

« Allons enfants de la fratrie / Le jour d’espoir est arrivé, / Entre nous de l’harmonie / L’étendard rayonnant est levé ! / Entendez-vous dans nos entrailles / Bouillir ces féroces désirs, / D’amour, de partage et d’agir / Contre les misères à la bataille ! / Levons-nous, citoyens ! / Chantons à l’unisson ! / Allons, Allons, / Que nous soyons, tous frères entre nations ! » Et si à l’heure où notre société n’en finit plus de se fracturer en séparatismes sociaux et replis sur soi, nous entonnions ensemble cette « Marseillaise » de la fraternité ?… » Lire la suite…

« Les tisserands déjà à l’œuvre pour l’avenir » (Le Monde, 20 août 2016)

« Où va la civilisation humaine  ? Qui le sait encore, ou bien ose même poser une question si vaste ? La pensée se sent ­déboussolée par l’hypercomplexité du monde, et nos forces semblent trop dérisoires pour le changer. Le sentiment d’impuissance domine. Edgar Morin s’était levé dans le désert pour réclamer il y a près de vingt ans une politique de civilisation, en vain. Puis, dans le sillage de Stéphane Hessel, se sont levés des « indignés » insurgés avec raison contre le règne du dieu Argent. La revue Esprit a titré son numéro de mars 2016 «  Colères  »… » Lire la suite…

« Resserrons nos liens ! » (Le Journal du Dimanche, 15 novembre 2015)

« Tous nos responsables, et tous ensemble au-delà de la classe politique, nous devons nous rappeler l’esprit du 11-Janvier et nous engager à fond pour lui être fidèles. Il faut expliquer que les terroristes cherchent à nous brier pour ce que nous avons manifesté ce jour-là : notre unité, notre capacité à répondre à la haine par l’affirmation de nos valeurs humanistes fondatrices et universelles… » Lire la suite…