« Abdennour Bidar : une morale nouvelle au service de la démocratie » (Le Point, 25 octobre 2016)

« Peut-on décréter la morale au nom de la transmission des valeurs républicaines ? La question aurait intéressé aussi bien Aristote, penseur du politique que son lointain successeur Emmanuel Kant, l’homme qui analysa mieux que personne la notion même de morale. Sauf qu’aujourd’hui, ils ne sont plus là, et les spécialistes de l’éthique s’intéressent plus à la morale des animaux qu’à celles des gamins de banlieue, prompts à concocter leur propre code. C’est donc un vrai défi que vient de relever le philosophe Abdennour Bidar* avec son nouveau livre Quelles valeurs partager et transmettre aujourd’hui** (Albin Michel)… » Lire la suite…