« L’athéisme, faut-il encore y croire ? » (« La Grande Table », France Culture, 25 juin 2018)

Pour vivre heureux, vivons athées ? A l’heure du retour du religieux, la question de l’athéisme se (re)pose. Pour en parler, Abdennour Bidar, auteur en 2012 de « Comment sortir de la religion ».

« L’écologie est un chemin de spiritualité possible. Le retour de la relation avec la nature, c’est le retour à la contemplation du monde, l’étonnement et l’émerveillement de l’homme face à une matrice fabuleuse. »

Abdennour Bidar

« Un jour tous libérés du travail ? » (« Pensez donc », France Inter, 13 mai 2018)

« Il nous faut nous libérer de la double chaîne du travail et de la consommation qui nous étrangle selon le philosophe Abdennour Bidar. Comment et que serait une vie sans travail ? Imaginez… si vous n’aviez plus à travailler et à attendre le week-end pour faire ce que vous voulez, si vous pouviez disposer de tout votre temps, que feriez-vous de ce temps libéré ? Vous vautrer dans le canapé à regarder des séries, faire du sport, de la musique ? Pas sûr que cela suffise à remplir une vie…Comment se construire personnellement et faire société ensemble mais sans le travail ? Le philosophe Abdennour Bidar explore les pistes d’une vie sans travail, d’une liberté nouvelle qui donne le vertige ! »

« La Quête de l’Absolu » dans « Cultures d’islam » (France Culture, 1er mai 2016)

Djalâl-od-Din Rûmî (1207-1273), fondateur de la célèbre confrérie soufie, connue en Occident sous le nom de derviches tourneurs, est à la fois un grand maître spirituel – désigné dans tout l’Orient comme « Mawlânâ », le maître par excellence – un poète, un philosophe, et aussi un voyant. Ne parle-t-il pas – au Moyen Age ! – des dangers de la fission nucléaire et de la pluralité des mondes ? Il est l’auteur de plusieurs ouvrages : Odes mystiques, Quatrains, Le Livre du dedans : tous reflètent son amour de la beauté, sa nostalgie du divin. Son œuvre principale, le Mathnawî, vaste théodicée, qui constitue le plus profond commentaire ésotérique du Qor’an, est encore lue et méditée dans tous les pays de l’Islam presque à l’instar du Livre saint lui-même. Écoutez le podcast…