« Qui parle dans le Coran ? » dans « Cultures d’islam » (France Culture, 3 avril 2016)

L’orthodoxie de lecture a fait de Mohammed le transmetteur passif de la parole incréée du locuteur divin. Contre cette simplification, Patrick Mégarbané vient nous faire entendre aujourd’hui un autre texte infiniment plus complexe qui débouche sur une aporie. Entre locuteur divin et locuteur humain, entre parole de Dieu et voix du Prophète, mais aussi entre représentation d’une action humaine captive du vouloir divin et affirmation d’une vraie liberté de l’homme, la lettre même du texte sacré hésite et ne tranche jamais, laissant chacun de ses lecteurs courageux prendre la responsabilité personnelle d’un théisme ou d’un athéisme. Écoutez le podcast…