« Notre jeunesse n’attend pas que Napoléon renaisse. Tant mieux ! » (L’Obs, 18 décembre 2016)

« Avez-vous entendu parler de Catastrophe ? Ce collectif d’une quinzaine de jeunes gens s’est exprimé en septembre par une spectaculaire tribune dans « Libération ». Le véritable manifeste d’une génération qui a grandi dans un tel champ de ruines idéologiques et d’oraisons funèbres de la civilisation qu’elle a décidé de prendre acte de cette fin de l’histoire occidentale. Et donc de faire sécession avec ce qui reste de la société léguée par les aînés… » Lire la suite…